Chaque année, plus de 10 000 habitants de la CUS sont admis en affection de longue durée (ALD). Les maladies cardiovasculaires, les cancers et le diabète représentent 70% de ces admissions, avec des taux particulièrement élevés à Strasbourg. Depuis novembre 2012, la Ville de Strasbourg a mis en place le dispositif « sport-santé sur ordonnance ». Celui-ci est né de la volonté conjointe des signataires du Contrat Local de Santé (Ville de Strasbourg, Agence Régionale de Santé d’Alsace, Régime Local d’Assurance Maladie, Préfecture-Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, HUS).