gens du voyage, santé

À l’image des procédures « qualité » présentes dans le domaine de l’agroalimentaire, la ville d’Aix-les-Bains a mis en place pendant 5 années, de 2006 à 2010, un panel de consommateurs chargés de surveiller la qualité de l’eau de distribution publique.
Après une journée de formation, assurée par des ingénieurs en chimie de l’eau, pour apprendre à reconnaître les différentes saveurs de l’eau et identifier de possibles anomalies organoleptiques (goûts de terre, de chlore, hydrocarbures, etc.), une quinzaine de volontaires bénévoles, repartis sur les différents secteurs de distribution d’eau de la ville, ont constitué les « Sentinelles du goût » pour alerter la collectivité de toutes évolutions d’odeurs ou de saveurs sur le réseau d’eau potable. Des bouteilles d’eau minérale en verre ont été distribuées pour servir d’élément de référence à chaque goutteur d’eau, avec des fiches de liaisons.
Cette expérience a conduit la collectivité à compléter le système de traitement d’une de ses ressources en eau potable. À l’issue de cette modification et en l’absence, sur deux années, de nouvelles alertes gustatives, cette expérience a été arrêtée.