Le Centre de Santé reçoit de nombreux patients dont les droits santé ne sont pas ouverts, sont suspendus ou en attente. Les médecins, et en particulier les généralistes traitent souvent des questions sociales qui dépassent leurs compétences médicales. 

Objectif : proposer une permanence hebdomadaire assurée par un travailleur social municipal qui prend le relais des praticiens sur les problématiques sociales et d’ouverture de droits.