En tant que ville active du Programme National Nutrition Santé (PNNS) depuis 2006, la Ville de Dijon s’engage à différents niveaux dans le champ de la nutrition.

1. Mener des actions de prévention grand public : Chaque année, Dijon Ville Santé et ses partenaires organisent une manifestation grand public, le « Village goût nutrition santé ». Son objectif est de promouvoir une alimentation équilibrée et diversifiée, ainsi que la pratique d’une activité physique, en référence aux recommandations du PNNS.

Durant deux journées, des professionnels de la nutrition et de l’éducation pour la santé animent des ateliers ludiques et adaptés à tous, et proposent des bilans nutritionnels personnalisés. A cette occasion, un petit déjeuner équilibré est également offert aux visiteurs.

Depuis 2010, Dijon Ville Santé est présente au sein de la Foire internationale et gastronomique de Dijon dans le cadre du Festival des Toqués du Goût. Son but est de valoriser la cuisine traditionnelle familiale alliant savoir-faire, plaisir, santé et petit budget. En complément des animations mises en place durant la journée, l’événement phare de ce festival est le concours de cuisine amateur.

2. Développer des actions de proximité : L’engagement de la Ville se poursuit toute l’année par l’éducation nutritionnelle dispensée dans les structures de quartiers notamment les centres sociaux. Sur la base des constats de l’Atelier Santé Ville, la nutrition constitue un thème structurant pour ces organismes qui proposent :
– Des temps d’échanges : petits déjeuners santé, …
– Des mises en situation : ateliers cuisine petits budgets, …
– Des applications des repères du PNNS : balades santé par le collectif nutrition Grésilles, …
Autour d’un moment de convivialité, ces actions visent à aider les personnes à devenir actrices de leur santé et à adopter des comportements favorables en matière d’alimentation et d’activité physique.

3. Intégrer et ancrer les repères du PNNS dans les actions municipales :
La municipalité contribue à créer, dans ses activités quotidiennes, des environnements favorables en termes de santé nutritionnelle. La qualité de l’offre alimentaire en restauration scolaire est une de ses préoccupations (existence d’une commission menus intégrant une diététicienne,valorisation des produits de l’agriculture biologique et des circuits courts….). Depuis 2011, elle expérimente l’opération « un Fruit pour la récré » dans les deux quartiers prioritaires de la politique de la ville de Dijon. Cette opération, qui consiste en la distribution d’un fruit durant le goûter et l’organisation de séances d’accompagnement pédagogique, est destinée à développer une « culture des fruit et légume » chez les enfants.