La ville de Dijon s’attache, à travers son projet éducatif global, à créer un environnement favorable à la réussite éducative et de nombreuses actions de promotion de la santé sont développées dans ce cadre. Face aux problématiques nutritionnelles identifiées notamment sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville, il s’agissait de travailler sur un aménagement des cours d’école incitatif à la pratique de l’activité physique. Pour ce faire, il est apparu essentiel de mobiliser l’ensemble des partenaires locaux concernés : personnels pédagogiques et administratifs des écoles (éducation nationale), équipes d’animation des centres périscolaires, services des sports, de la vie scolaire et de promotion de la santé de la ville de Dijon. Le travail a été appuyé par un appel à projets en septembre 2011 de l’ACSE intitulé « En forme dans nos quartiers ».

Dans un premier temps, un état des lieux des aménagements des cours des écoles des quartiers considérés a été effectué de manière concertée, pour permettre d’identifier les écoles où les besoins étaient les plus prégnants et en mesure d’accueillir des aires de jeux supplémentaires. Puis, les tracés ont été choisis en fonction des objectifs pédagogiques et des activités qui pouvaient en découler (jeux sollicitant la motricité, la coordination des mouvements et l’équilibre). Afin de rendre cet espace vivant, une animation est réalisée régulièrement par des intervenants formés. L’un des enjeux de ce projet a été de l’articuler avec les différentes initiatives menées autour de la promotion de la santé dans ces écoles et de l’inscrire dans une démarche globale et cohérente.

Télécharger gratuitement les guides du Réseau