On dénombre chaque année 35 000 arrêts cardiaques sur le domaine public. Si les chances de survie sont faibles (de l’ordre de 3%), l’utilisation d’un défibrillateur automatisé externe (D.A.E.) permet de les multiplier par dix. Le Service communal d’hygiène et santé environnementale a réalisé une étude de pré-implantation des D.A.E. sur le territoire communal. De janvier à mars ont eu lieu des réunions tant internes avec les acteurs concernés (Direction de la communication, Direction des systèmes d’information…) qu’externes (avec les fournisseurs) et les premiers D.A.E. devraient être installés en 2014.

Voir également : Fontenay-sous-Bois Ville-Santé