GRENOBLE_langageDepuis une dizaine d’années, les médecins scolaires, dans le cadre des bilans de grandes sections de maternelle ont observé une surreprésentation des troubles du langage et des apprentissages dans les ZUS, comparativement aux autres secteurs de la ville. Entre 2006 et 2010, la Ville s’est dotée d’un dispositif expérimental, visant à développer le langage des enfants de maternelle repérés comme ayant besoin de stimulation langagière, dans le cadre « d’ateliers langage » intitulés « Bains de langage ».

Suite à l’évaluation de ce dispositif et aux résultats d’un diagnostic sur le dépistage et l’effectivité des prises en charge des troubles du langage sur l’agglomération grenobloise, le choix a été fait de renforcer l’action « langage » conduite par le service. La formation des infirmières scolaires a permis la mise en place de l’évaluation systématique des compétences langagières des jeunes enfants scolarisés. Un orthophoniste du service évalue les cas complexes, contribue à l’amélioration de l’orientation et/ou de l’accès aux soins des enfants en difficulté, accompagne certaines familles (notamment en ZUS) vers les soins afin de rendre effectives les prises en charge préconisées et anime des rencontres collectives à destination des parents de maternelle.

Voir également : Grenoble Ville-Santé