Depuis 2006, le CCAS de la Ville de Grenoble a construit une politique d’accès aux places de crèches en accueil régulier à travers l’outil d’une priorité sociale, qui permet aux enfants issus de familles en difficulté de revenus d’accéder à un mode d’accueil. Toutefois la mise en œuvre de ce droit a connu des évolutions et a dû être adapté afin de permettre son application dans la durée.

0

A Grenoble, une priorité « absolue » est accordée aux enfants sur 3 niveaux :

  • Priorité 1 : parent ou enfant porteur d’un handicap ou d’une maladie chronique ; enfant en situation de prévention, adressé par les services sociaux ou de PMI ; enfant de parents mineurs.
  • Priorité 2 : endant dont les parents présentent des ressources si faibles qu’une solution de garde alternative n’est pas envisageable (revenus < seuil de bas revenus)
  • Priorité 3 : enfant dont les parents bénéficient d’une convention CCAS/employeur ; présence d’un(e) frère/sœur présent durant 6 mois dans le même établissement ; naissances multiples.

0

En 2017, 41% des enfants accueillis en crèche étaient ainsi issus de familles à bas revenus (revenu annuel moyen : 6 166 euros). Pour donner un point de repère, en 2015, 33% des enfants de moins de 3 ans de la Ville vivaient dans des familles sous le seuil de pauvreté.

0