Depuis janvier 2016, le service promotion de la santé a intégré 3 médiateurs.trices pair.e.s en santé. Parmi les 16 candidatures de médiation en santé retenues par l’ARS AURA , l’expérience de Grenoble est la seule à avoir fait le choix de recruter des travailleurs pairs, en faisant le pari que de recruter des habitants des quartiers politique de la Ville, ayant une expérience de vie autour des questions d’accès aux droits en santé, aux soins, voire ayant connu des difficultés de santé pour eux ou leurs proches.

Leur mission est d’aller vers les publics que ne voient habituellement pas les professionnels intervenant sur les quartiers. Le porte à porte constitue une part importante de leur activité.

Recrutés pour leur savoir expérientiel, leur capacité à le faire valoir, ils agissent par alliance ou effet miroir avec les habitants rencontrés, sans décalage à priori d’aidant-aidé, utilisant aussi leur bilinguisme.

Ils bénéficient dès lors d’une proximité sans égale, sont capables d’un soutien relationnel fort, d’accompagnements physiques poussés ou d’un aller-vers intégral

La communication montrera aussi comment cette expérimentation bouscule les professionnels et les élus en autorisant une parole différenciée, parfois brute de décoffrage, mais qui pointe les réalités vécues par les habitants et les dysfonctionnements de nos systèmes locaux et nationaux.

0

Voir la présentation « Expérimentation de médiateurs pairs en santé »