Un dispositif de dépistage précoce du surpoids est mis en place dans certaines écoles de Grenoble. Des rencontres sont organisées entre les parents d’enfants en surpoids et les médecins de santé scolaire, permettant la mise en place d’un accompagnement et d’une prise en charge du problème d’obésité des enfants, par les parents et les professionnels de santé scolaires et non scolaires.

Porteur du projet : Direction santé publique et environnementale ville de Grenoble, association de gestion des centres de santé, pôle de recherche de santé publique du CHU.

Objectifs :

  • Réduction de l’obésité infantile dans les zones urbaines sensibles (ZUS).
  • réduction des inégalités sociales de santé.

Durée de l’action : 4 ans.

Territoire couvert : Quartiers de la ville en ZUS.

Dispositif mobilisé : Projet GRIPOP (Grenoble recherche interpartenariale sur la prévention de l’obésité pédiatrique) débuté en 2008.

Moyens mobilisés : Financement du Haut Commissariat aux solidarités actives.

Transversalité : Association de gestion des centres de santé, pôle de recherche de santé publique du CHU, observatoire des non-recours aux droits et aux services, dispositif de réussite éducative.

Public : Enfants en surpoids des écoles en ZUS et leurs parents.

Bien-être : Action favorisant la prise en charge de l’obésité infantile et l’accompagnement des parents dans cette démarche de santé.

Évaluation : Une enquête qualitative a été réalisée par l’observatoire des non-recours aux droits et services (ODENORE) auprès des parents sur les prises en charge après recommandation du médecin ou de l’infirmière municipaux de santé scolaire.