La signalétique piétonne à GrenobleLa ville de Grenoble, assurée qu’une signalétique sur site reste un outil accessible à tous, a souhaité faire écho au dispositif de l’INPES en imaginant trois modes de déploiement des panneaux :

  • dans le centre-ville, générateur de grands flux piétons.
  • dans les zones urbaines sensibles (visant l’orientation vers l’offre de transports collectifs).
  • les voies vertes. Soutenue par la communauté d’agglomération pour la définition d’un plan de jalonnement, la Ville a procédé à l’équipement provisoire du centre-ville en fin d’année 2012. Cette phase de test aura permis de recueillir des déclarations d’intention de marcher plus, et de confirmer les résultats d’enquête de l’INPES relatifs à l’intérêt des usagers pour les panneaux.
  • En 2013, la ville doit procéder à l’équipement d’environ 30 km de linéaire et engager l’évaluation scientifique de « l’impact panneaux », dans le cadre d’un partenariat avec l’INPES. La ville procédera alors à une campagne de communication indispensable et complémentaire du dispositif pour une action globale de promotion de la mobilité active.