Aix-les-bains répartition AmbroisieOriginaire d’Amérique du Nord, l’ambroisie a été introduite en france en 1863 et son extension s’est largement amplifiée en raison de son caractère de primo-colonisateur (résistance à la sécheresse, durée de vie élevée des graines, adaptation à tous les sols, etc.)

Cette plante d’environ 1,5 m de hauteur qui peut être confondue avec l’armoise, libère un pollen d’août à octobre, responsable de réactions allergiques (rhinites, asthmes, eczéma, etc.) dont la gravité dépend de l’individu et de la concentration en pollen. Quelques graines de pollen/m3 d’air peuvent enclencher des manifestations allergiques.

Le Sud-Est de la france est plus particulièrement touché par le développement de cette plante qui provoque de plus en plus d’allergies (6 à 12 % de la population).

La médication anti-allergique et les arrêts de travail consécutifs à l’ambroisie sont estimés entre 5,6 et 8,6 millions d’euros/an pour la région Rhône-alpes (Source : DRASS/ARS, 2010).

Pour contrer son extension, la ville d’aix-les-bains assure une information régulière de la population, impose lors de tous chantiers des dispositions spécifiques fixées par un arrêté municipal et favorise les techniques préventives d’occupation du sol (taillis, végétalisation, etc.).

Source : Ville d’Aix-les-Bains