La ville d’Amiens porte une attention toute particulière au déploiement des antennes de téléphonie mobile sur son territoire. ce déploiement comporte des avantages pour le développement économique de la cité et fournit de nouveaux services utiles à la population. Son développement doit cependant s’effectuer en toute transparence.

C’est en ce sens, et dans l’esprit de la circulaire interministérielle du 16 octobre 2001 et du décret n° 2002-775 du 3 mai 2002, que la ville d’Amiens souhaite que les implantations des nouvelles stations de base, et les conditions d’utilisation des stations existantes sur le territoire de la ville, soient gérées dans le respect des principes auxquels elle est attachée : information, concertation et transparence.

Signée en mai 2005 avec l’ensemble des opérateurs, la charte privilégie deux volets lors de l’instruction d’une demande d’implantation :

  • le volet environnement visant à favoriser l’intégration lors de l’installation et le démontage à 6 mois après arrêt de fonctionnement du dispositif.
  • le volet santé prévoit qu’un avis santé est émis par l’adjoint au maire délégué à la santé. cet avis est donné après une étude du dossier s’appuyant sur l’article 5 du décret du 3 mai 2002, qui exige une liste des « actions engagées pour assurer qu’au sein des établissements scolaires, crèches ou établissements de soins situés dans un rayon de cent mètres de l’équipement ou de l’installation, l’exposition du public au champ électromagnétique émis par l’équipement ou l’installation aussi faible que possible tout en préservant la qualité du service rendu ».

À cette fin il est systématiquement demandé une estimation d’émission avant installation et une campagne de mesures dans les six mois qui suivent la mise en fonctionnement de l’antenne.

Source : Ville d’Amiens.