toulouse bruits de voisinageLors du diagnostic de l’atelier santé ville (ASV) en 2007 les habitants ont mis en avant la problématique du bruit, notamment le bruit de voisinage. Cette thématique est prise en compte dans un groupe de travail. Un collectif d’associations s’est mobilisé sur cette thématique et a déposé un projet qui dans un premier temps visait à sensibiliser les enfants à ce phénomène. Après quelques mois de travail auprès d’eux, les enfants ont participé à l’animation de l’appart’oreilles, au cours de laquelle ils ont pu mesurer le nombre de décibels produits par des gestes insignifiants et quotidiens (jet de balle, raclement de chaises, marche avec des talons…) dans 2 appartements situés l’un au-dessus de l’autre (prêtés par Habitat Toulouse), et ce, grâce aux techniciens de la mairie venus avec leurs sonomètres.

L’année suivante une charte de bon voisinage a été rédigée, 11 points (par exemple : j’évite de courir dans l’appartement) ont été abordés et illustrés par le dessinateur Pierre Samson : le titre de cette charte « moins on fait de bruit mieux on s’entend ». Cette mini BD a été distribuée par Habitat Toulouse à tous ses locataires.

Elle permet ainsi à tous (lecteurs et non-lecteurs) d’en comprendre le sens. Lors de la journée de l’environnement une manifestation silencieuse sous forme de flash mob a été organisée par les jeunes d’unicité, avec les enfants ayant participé au projet.

La suite sera donnée cette année lors de la journée sur l’environnement où, chaque locataire qui s’engagera à respecter cette charte, se verra remettre un autocollant qu’il pourra coller sur la porte de son appartement. ainsi, le message se poursuit d’année en année et touche de plus en plus de personnes. On ne pourra plus dire qu’on ne savait pas…

Source : Ville de Toulouse.