Après avoir mis en réseau et coordonné les professionnel-les pour apporter une réponse adaptée aux besoins des habitant-es et de développer des projets innovants en direction des personnes les plus éloignées de la santé, la Ville de Lille a, depuis 2015, amorcé le développement de la démocratie en santé.

Ainsi une centaine d’habitant-es ont pu exprimer, à l’occasion de temps de parole des Pôles Ressources Santé, leur point de vue, leurs attentes en matière de santé dans leur quartier.

Leurs opinions et leurs idées démontrent que la santé est au cœur de leurs attentions, qu’elle n’est pas uniquement à penser sous l’angle du soin – même si cela reste un appui fondamental – mais sous celui de l’ensemble de ses déterminants. Ainsi ils.elles ont souhaité s’impliquer dans des projets de santé, se former afin d’être relais d’information. Les femmes investies se sont, alors, mobilisées autour de différents projets (vie affective et sexuelle, parentalité, dépistage etc.) et ont bénéficié d’une formation à l’écoute afin de mieux accueillir la parole de leurs pair-es et de les orienter vers les ressources territoriales. Les participantes se sont ainsi senties reconnues pour leur rôle de relais dans leur quartier.

Au vue du succès de cette expérimentation, le service Santé désire former 50 nouveaux.elles habitant.es en 2017.

Comment les habitants ont été impliqués et quels sont les résultats (à l’heure actuelle) de leur implication

Les habitant-es participent au groupe de travail des acteurs locaux du pôle ressources santé. Ils.Elles font remonter leurs besoins et montent par eux.elles-mêmes des projets soutenus par les PRS (forum bien être de la femme, atelier parentalité).

Il s’agit également de valoriser leurs compétences, accroître leurs connaissances en leur proposant des formations adaptées afin que ceux-celles-ci puissent accueillir la parole, conseiller et orienter sans se sentir en difficulté.

La formation représente la première phase du projet. Les habitant-es sont par la suite accompagné-es dans la construction, la mise en place et l’évaluation de projets.

Eléments de réussite/apprentissage utiles aux autres villes :

communication adaptée, formation initiale à mettre en place, posture d’écoute et « renversement des savoirs ».

0

Voir la présentation « Démocratie en santé par le développement d’ambassadeurs.rices santé »