La Ville de Lille connaît de grandes disparités socio-économiques. Les quartiers prioritaires, au regard des critères de la Politique de la Ville, concentrent les difficultés sociales, avec d’importantes répercussions en termes d’inégalités de santé. Si à l’échelle de la Ville de Lille, les indicateurs socio-économiques et sanitaires sont bien moins favorables que la moyenne nationale, l’écart est d’autant plus significatif dans ces quartiers. Différents diagnostics (Analyse des Besoins Sociaux, Diagnostic du Contrat de Ville, Données de l’Observatoire Régional de Santé) ont permis d’illustrer les problématiques de santé rencontrées par la population (alimentation, addictions, recours au dépistage des cancers, recours aux soins, santé mentale, vie affective et sexuelle…).

Pour organiser une réponse adaptée et dans la proximité, la Délégation Santé de la Ville de Lille a mis en place les Pôles Ressources Santé. L’objectif est d’améliorer la santé globale des habitants en fédérant les structures de prévention et d’accès aux soins dans une dynamique de réseau. La démarche associe 5 quartiers en 2014 : Faubourg de Béthune, Fives, Lille Sud, Moulins et Wazemmes. Pour chacun de ces quartiers, la majorité du territoire reste concernée par la géographie prioritaire du nouveau contrat de ville.

Si la volonté de travailler en réseau n’est pas une nouveauté en soi, la particularité du dispositif est de s’appuyer sur une association au sein de chacun de ces secteurs pour porter le projet. La structure identifiée, qui agit déjà sur des questions de santé, favorise le réseau et l’approche de santé communautaire. L’ensemble des associations mandatées par la Ville comme Pôles Ressources Santé répondent à un appel à projets annuel. Chacune met à disposition un référent santé, dont la mission est notamment de réunir toutes les 6 à 8 semaines :

  • habitants, usagers, bénévoles
  • professionnels de santé : libéraux, hospitaliers, centres de santé…
  • professionnels de la prévention : associatifs, institutionnels…
  • professionnels médico-sociaux, de la réduction des risques
  • professionnels sociaux
  • professionnels de l’éducation

Ces rencontres pluridisciplinaires et coopératives permettent de rendre compte des besoins des habitants, de mettre en place et communiquer sur des projets de prévention et de promotion de la santé. En effet, l’analyse partagée des acteurs de terrain (étude menée par le Reals) a mis en évidence le besoin d’une meilleure connaissance pour les divers acteurs du potentiel de leurs quartiers respectifs : structures, activités, actions menées, partenariats existants…

Le diagnostic partagé a également permis à chaque Pôle Ressources Santé de définir ses thématiques d’action prioritaires : accès et recours aux soins, alimentation, addictions, dépistage des cancers, vie affective et sexuelle.

Plus-value du Pôle Ressource Santé pour les professionnels du quartier

    • être informés des projets en cours, des campagnes de prévention, des dispositifs locaux et des dispositifs de droit commun
    • pouvoir orienter les usagers selon leurs besoins
    • bénéficier d’un accompagnement dans leurs projets de promotion de la santé
    • mieux connaître les enjeux de santé du quartier
    • enrichir les projets de promotion de la santé des habitants
    • participer aux rencontres du réseau des acteurs de santé du quartier

Plus-value du Pôle Ressources Santé pour les habitants du quartier:

    • être informés et orientés dans leurs démarches d’accès aux droits (CMU, ACS, AME…)
    • être accompagnés dans leurs démarches d’accès à la prévention, aux soins (dépistages, bilan de santé)
    • obtenir des informations en prévention santé : alimentation, alcool, tabac, contraception, dépistages (cancers, VIH,…)
    • faire part de leurs besoins et de leurs attentes en santé
    • participer aux actions et à l’élaboration de projets de promotion de la santé

0