Le projet éco-quartiers de Lille tente d’agir à l’échelon local sur l’environnement physique, mais aussi sur les problèmes sanitaires, autant physiques que psychologiques, liés à l’environnement urbain. Il semble possible de promouvoir un cadre de vie sain à travers des éco-quartiers. C’est la raison pour laquelle le projet de la ville de Lille porte un axe explicite sur la santé des habitants, qui est décliné sur des objectifs concrets :

  • préserver la santé de tous, en encourageant l’adoption de styles de vie plus sains et plus sûrs. La surveillance des risques pour la santé (pollution, bruit, allergènes…) est accentuée ;
  • réduire les pollutions et les nuisances à travers l’organisation des quartiers, par une amélioration de la qualité des milieux et l’utilisation de matériaux sains dans l’aménagement et la construction ;
  • concevoir des logements confortables et adaptés à tous, portant une attention spéciale aux espaces extérieurs, la ventilation des locaux, la qualité visuelle, et le confort d’usage ;
  • créer des lieux de promenade et de détente, favorisant les activités récréatives et sportives ;
  • – prendre en compte les besoins actuels et futurs liés au vieillissement de la population et prévoir des logements
  • et espaces publics adaptés et adaptables à ces besoins.

Une prise en compte de l’aspect sanitaire dans les projets éco-quartiers permet de complémenter l’approche environnementale au bénéfice des habitants de la ville et des générations futures.

Source : Ville de Lille.