Le projet d’éveil au langage, mis en œuvre dans l’ensemble des équipements municipaux, se traduit par 5 stratégies d’actions. – la communication au quotidien : les professionnels de la petite enfance ont un code des bonnes pratiques langagières, qu’ils mettent en pratique dans tous les moments de vie de l’enfant. – la communication gestuelle : associée à la parole, elle permet à l’enfant de prendre progressivement confiance dans sa capacité à communiquer et cela bien avant l’apprentissage des mots. – les jeux : l’activité de l’enfant, facteur essentiel du développement cognitif est prétexte à l’échange et au langage, venant enrichir son répertoire imaginaire et langagier. – les ateliers d’éveil au langage : l’équipe éducative détermine les actions langagières à mettre en œuvre pour induire et valoriser l’expression verbale et apprendre à respecter les règles de communication. – les actions associant les parents : les parents peuvent participer aux ateliers langage proposés à leurs enfants. Dans le cadre du Pass’Eveil, les ludothèques, jardinothèque, bibliothèques et médiathèques programment également des ateliers spécifiques. [Télécharger la présentation]