Depuis 2013, un temps d’échange animé par le Comité Départemental des Cancers 93 en partenariat avec la Ville est proposé dans le quartier Montreau-Le Morillon au sein de la Maison de quartier Esperanto autour du dépistage du cancer du sein

Ce temps est devenu une rencontre ancrée dans l’agenda des rendez-vous incontournables proposés par la structure en lien avec la chargée de mission santé communautaire.

Le 21 octobre 2016, ce sont 6 femmes de plus de 50 ans et membres d’une association du quartier qui se sont déplacées, dont 5 étaient déjà présentes l’année précédente. Les échanges ont porté sur la gestion de ce dépistage organisé notamment au niveau national, les causes de cette maladie, les différents traitements, des données chiffrées, les avantages liés à l’invitation au dépistage et les éléments à communiquer aux femmes ne souhaitant pas se faire dépister.

Les éléments marquants pour 2016 :

  • participantes déjà bien informées et sensibilisées au dépistage organisé
  • participantes répondant elles-mêmes aux interrogations de la coordinatrice apprentie de la Maison de quartier – séance déjà programmée alors que le groupe avait perdu brutalement une adhérente par cette maladie d’où des échanges où la parole a été privilégiée autour de ce décès

Comment les habitants ont été impliqués et quels sont les résultats (à l’heure actuelle) de leur implication 

Cette action est organisée avec des habitantes impliquées dans la vie du quartier mais elle permet chaque année de convier de nouvelles personnes qui ne seraient pas venues sans le relais de ces dernières.

A l’occasion de cette rencontre, une habitante avait confectionné des petits nœuds roses, symbole de la lutte contre le cancer et un pot convivial organisé par la Maison de quartier s’est tenu à l’issue de l’action, moment privilégié pour un temps d’information informel.

L’intervention en petit comité permet d’instaurer un climat de confiance où la parole est libérée, des échanges riches.

Eléments de réussite/apprentissage utiles aux autres villes

  • rencontres à renouveler chaque année afin qu’elles deviennent des rendez-vous annuels connus et identifiés par les habitants du quartier
  • rencontres avec les différents acteurs de l’action dès le mois d’avril pour une mise en place en octobre – implication d’une structure municipale dans le quartier choisi
  • le choix d’une intervention auprès des habitants impliqués dans la vie du quartier facilite le relais des informations auprès d’autres habitants