Cette action est née du constat de l’augmentation des maladies liées à la nutrition et, plus particulièrement à celui de la prévalence de l’excès pondéral des jeunes enfants réalisé par le service de santé scolaire de la Ville.