Les villes, par certains de leurs services, sont en contact direct avec les habitants pour lesquels les questions nutritionnelles sont majeures et déterminantes : 

  • les enfants, parce que c’est à ce moment de leur vie qu’ils acquièrent le capital santé aussi bien physique que comportemental qui déterminera en grande partie leur vie d’adulte.
  • les personnes âgées parce que compte tenu de l’allongement de la durée de vie, c’est une période de la vie où les modes nutritionnels (alimentation et activité physiques) sont essentiels dans l’aménagement de la question dépendance.

La ville de Nancy, forte de 15 structures d’accueil qui accueillent plus de 1200 enfants de 2 mois à 6 ans, de ses 49 écoles maternelles et primaires qui accueillent chaque jour 10000 enfants, de ses 9 Foyer résidences et maisons de retraites qui hébergent plus de 450 personnes âgées, de ses 8 centres de loisirs qui reçoivent 1550 enfants de 3 à 14 ans, de son service de médecine préventive dédié à ses 2500 agents, a décidé de former directement ses agents qui sont en contact avec le public (crèches, écoles, foyers de résidences, maisons de retraite, jeunes et santé au travail) aux problématiques de la nutrition.

Ces agents ainsi sensibilisés pour eux-mêmes, leur famille et leurs publie seront en mesure au travers de leurs interventions qu’elles soient quotidiennes ou liées à des actions plus spécifiques d’intégrer dans leurs pratiques personnelles et collectives les bons repères nutritionnels. Actions d’information , élaboration de programmes alimentation et/ou activité physique, repérage d’usagers en difficulté sont les 3 objectifs opérationnels de la formation qui leur est proposée.

Un cahier des charges de formation a été rédigé. Il inclut un pré travail sur les représentations personnelles des agents avant une harmonisation des connaissances puis une mise en place de formation actions interservices, dans le cadre d’un objectif annuel.

Les fonctionnaires territoriaux deviennent ainsi des « garants « d’un cadre nutritionnel intégré à la vie des habitants. Au total, à termes, ce seront 2500 agents de la ville qui seront concernés directement ou indirectement par ce programme.

Ce travail est effectué en étroite collaboration avec la mission Nancy Ville Européenne Durable : santé des habitants, santé économique équilibre budgétaire des familles et santé économique locale par le développement des filières courtes sont des fondamentaux du développement durable local.