Le pilotage local de la santé à Toulouse a été restructuré, y compris pour les questions nutritionnelles, en 2008. Plutôt que de tenter de faire un inventaire quantitatif des actions menées dans la ville, la municipalité a donc préféré établir un bilan qualitatif des actions qui, adossé à un diagnostic territorial, a permis la mise en place d’un Plan Municipal de Santé début 2010.

Un grand nombre d’acteurs internes et externes à la mairie (dans les domaines culturel, sportif, éducatif, etc) ont développé des actions nutritionnelles. Cette multitudes d’acteurs est un particularisme que la mairie a décidé de faire perdurer en se positionnant non comme l’organisateur, mais comme un expert technique aidant ces acteurs volontaires à mettre en place des actions pertinentes et efficientes.

En conséquence, la ville de Toulouse cherche à agir en tant qu’agent de soutien technique aux projets des acteurs, mais sans s’imposer vis à vis de ces démarches. Le service anime donc un réseau d’agents formés à la démarche de l’éducation pour la santé, sur la base des formations de l’Institut Régional d’Éducation et de Prévention de la Santé (IREPS). Si la formation de ces animateurs est transversale, elle reste majoritairement axée sur la démarche en nutrition, et est basée sur la démarche du PNNS.