L’alphabétisation des femmes contribue à l’amélioration de la santé communautaire. L’intérêt de créer les ateliers Alpha santé est apparu à travers la volonté de la Ville et de l’ASELQO d’améliorer les connaissances en matière de promotion de la santé.
Le but était de développer, par une meilleure pratique du français, l’autonomie et les compétences en santé des femmes non francophones, pour faciliter leur intégration sociale, l’accès aux soins et à la prévention, améliorer leurs connaissances, leur état de santé et celui de leur famille. Voir la fiche de l’action

Voir également : Orléans Ville-Santé