NANTES-PARENTALITÉDescriptif : À partir d’un diagnostic partagé sur des addictions par les professionnels du quartier, les acteurs locaux (dont l’école et la santé scolaire municipale) ont mis en œuvre des actions de prévention renforçant les compétences psychosociales des jeunes enfants.

En s’inspirant d’un programme canadien et d’une expérience lilloise (ayant comme support des contes où des légumes sont aux prises avec leur histoire personnelle et la réalité sociale) un travail sur l’estime de soi et le respect des autres a permis aux enfants d’appréhender leurs différences et leurs traits communs.

Porteur du projet : Ville de Nantes, mission santé publique.

Objectifs :

  • Renforcer les compétences psychosociales des enfants âgés de 5 à 7 ans en impliquant leurs parents et en s’inscrivant dans une démarche communautaire à l’échelle d’un quartier.
  • renforcer le dialogue parents-enfants-professionnels en initiant de nouvelles collaborations et en assurant une continuité du programme.

Durée de l’action : 2007 à 2011.

Territoire couvert : Quartier prioritaire de la commune (Clos Toreau).

Dispositif mobilisé : CUCS (atelier santé ville ; réseau local de santé) ; initialement programme de réussite éducative.

Moyens mobilisés : Formation des acteurs locaux au programme (2007 et 2008), financement ville de Nantes à hauteur de 9 000 € avec prix de la fondation Pfizer « Apprenons la santé » 5 000 €. En interne, ville : 10 % de coordination et 25 % d’animation dans l’école et avec le quartier (infirmière, médecins scolaires, animatrice de centre socioculturel, éducateur de prévention spécialisée, animatrice espace lecture du quartier).

Transversalité partenariat école-quartier :

Partenaires internes de la ville de Nantes : mission santé publique, mission Cité, direction de l’éducation, direction de la petite enfance, direction enfance jeunesse, mission prévention tranquillité, direction personnes âgées.

Partenaires externes : Éducation nationale, conseil général, CRAM, CMP, centre socioculturel, association départementale de prévention spécialisée, association Le Triangle (aide aux toxicomanes), association Jardin d’enfants-maison de parents…

Public : 4 années de mise en œuvre auprès des grandes sections de l’école soit 110 enfants et leurs familles et prolongement en CP, CE1, CE2.

Bien-être :

  • Capacité des enfants à mettre des mots sur leur vécu et à partager avec les adultes.
  • parents qui peuvent s’impliquer de différentes façons (de la pause-café à la formation avec des professionnels…).
  • une approche positive et ludique de la santé dans des actions concrètes.

Évaluation (conduite en 2012) :

  • Satisfaction globale exprimée (enfants, parents, professionnels).
  • appropriation du programme par les acteurs et partage des objectifs avec les partenaires.
  • limite : lisibilité pour les parents sur l’estime de soi.
  • prolongements à l’école sous différentes formes, des temps forts dans le quartier, une continuité au quotidien assurée par les différentes parties prenantes.
  • partenariat de terrain important mais dynamique institutionnelle insuffisante.
  • co-construction avec les parents se réduisant en 4 ans.
  • interventions efficaces (durée, méthode d’animation et contenu) qui contribuent à renforcer les compétences des enfants.

Télécharger les Guides du Réseau