Descriptif : Des animations sont proposées dans la salle d’attente avant la consultation de puériculture et la consultation médicale de PMI. Le choix des thèmes abordés repose sur les besoins diagnostiqués par les acteurs locaux de santé (nutrition, rythme de vie, accidents domestiques, intérêt du suivi médical, des vaccinations, etc.).

Porteur du projet : Service municipal de PMI de la ville de Strasbourg.

Objectifs :

  • Soutenir le lien parents-enfants.
  • renforcer le lien social.
  • mener des actions d’éducation à la santé.

Durée de l’action : Pérenne.

Territoire couvert : Commune (13 quartiers).

Moyens mobilisés : Moyens mis à disposition par la ville de Strasbourg, les associations, le conseil général dont la ville exerce les missions de PMI par délégation. Un éducateur de jeunes enfants et un psychologue sont mobilisés pour cette action.

Transversalité : Différents services de la ville sont impliqués (les lieux d’accueil parents-enfants et les médiathèques) mais aussi les structures associatives (la papothèque, l’association d’action sociale du Bas-Rhin et le centre socioculturel).

Public : Enfants de 0 à 6 ans qui fréquentent les consultations du jeune enfant, soit environ 10 400 bénéficiaires par an.

Bien-être :

  • Valoriser les compétences parentales et celles des enfants au regard de leurs parents.
  • favoriser les échanges sur les besoins de l’enfant (affectifs, relationnels, éducatifs, sanitaires).
  • accompagner le lien parents-enfants en favorisant les interactions entre eux.
  • faire prendre conscience aux parents de la place qu’occupe le jeu : source de plaisir et de développement individuel et social.
  • favoriser l’éveil de l’enfant en lien avec le parent.
  • rompre l’isolement.
  • instaurer une relation de confiance entre parents et professionnels.
  • démarche de santé communautaire : nutrition, rythme de vie, prévention des accidents domestiques, intérêt du suivi médical et de la vaccination.

Évaluation :

  • Les familles se tournent plus facilement vers les structures de quartier.
  • les interactions précoces se font plus aisément.
  • moments de convivialité, d’échange et de partage très appréciés par les familles.
  • parents et enfants sont plus apaisés avant les consultations.