(extrait du bilan 2012 des ASV de Lyon)

Nous recherchons la participation des habitants à différentes phases : diagnostic, définitions des priorités, conception de projet, mises en œuvre des actions et, suivi et évaluation des actions.En moyenne, nous faisons « participer », entre 10 et 20 habitants tous les 2 mois à des groupes de travail, qui peuvent être associés à des professionnels et des élus. Nous nous appuyons sur le réseau associatif des quartiers prioritaires pour les mobiliser comme sur d’autres instances de démocratie participative tels que les conseils de quartier et sur des adultes relais. La volonté de travailler sur la participation des habitants s’est concrétisée d’une part avec les ateliers formatifs mis en œuvre sur l’ASV des Pentes de la Croix Rousse avec de jeunes lyonnais, le projet de Démocratie participative à Mermoz et l’assise de l’Observatoire de la santé des lyonnais.Cette participation est complexe car les habitants ont des difficultés à s’engager sur la durée même s’ils ont signé une charte d’engagement annuelle ; il est nécessaire de communiquer TRES régulièrement nos besoins de « recruter »; ceux qui font partis des conseils de quartier sont souvent sur-sollicités.Par ailleurs, sensibiliser les professionnels à l’intérêt du travail avec les citoyens est un travail que nous avons déjà commencé; cette démarche ne correspond pas forcément à leur démarche professionnelle habituelle, car ils les reconnaissant essentiellement en tant qu’usagers de service institutionnels notamment.