AJACCIO :

La ville d’Ajaccio fait partie du Comité de pilotage régional à l’ARS de Corse sur cette thématique. Les actions mises en place et financées par la ville sont les suivantes :

– Avant la semaine : sensibilisation du personnel des crèches sur la vaccination, les rappels et les recommandations nationales.

– Semaine d’information dans toutes les crèches municipales : campagne d’information auprès des familles, distribution de supports (calendrier vaccinal, recommandations…)

– Affichage de spots publicitaires sur les panneaux électroniques de la ville.

BESANÇON :

– Organisation de deux séances de vaccinations gratuites ouvertes aux enfants à partir de 6 ans, adolescents et adultes.

– Diffusion de l’affiche de la semaine de la vaccination sur 45 sites : CLA, CROUS, CRIJ, Bibliothèques, Maisons de quartier…

– Article dans le journal de la ville de Besançon sur la semaine.

– Présentation des principaux panneaux de l’exposition « Planète vaccination » dans les locaux du Service Vaccination.

– Diffusion des dates, de l’affiche et du site internet de la semaine, sur le site-web de la ville.

– Intervention auprès de 100 jeunes participant à la Journée Défense et Citoyenneté : Présentation d’un diaporama sur les vaccinations adolescents, distribution du guide Calendrier vaccinal…

BORDEAUX :

– Vérification de l’état vaccinal des élèves de CE2, proposition de rattrapage pour le vaccin ROR si nécessaire dans les centres de vaccination de la Ville de Bordeaux (partenariat avec l’Éducation Nationale, le Conseil Général de la Gironde).

– Information, sensibilisation dans les écoles maternelles et élémentaires : documents INPES à destination des parents d’élèves, des professionnels de l’école et mise à disposition « Planète vaccination ».

– Toutes ces actions ont été validées auprès du Comité de Pilotage de l’ARS.

CALAIS :

La mission locale avait mis une information concernant la semaine européenne de vaccinations dans chaque courrier envoyé aux jeunes.

L’information a aussi été envoyée à l’ANPE, aux infirmières des lycées, collèges, centres de formations.

CHALON SUR SOANE : 

L’action proposait :

– Accueil du public, de groupes : échanges, questions/réponses, quizz.

– Exposition (planète vaccination) et mise à disposition de documents relatifs (source inpes).

– Point sur la situation vaccinale.

– Proposition de vaccinations en lien avec le médecin et du suivi vaccinal de ces personnes.

– À l’Espace Santé Prévention : exposition, permanences et vaccinations gratuites.

LORIENT :

– Affichage de l’exposition pendant plusieurs semaines dans les locaux de la Médecine du travail de la ville de Lorient.

– Mise à disposition des dépliants d’information sur le sujet.

– Diffusion de l’information dans les crèches municipales (exposition + brochures).

– Diffusion de l’information dans le magazine municipal.

METZ :

Une formation sur la problématique de la vaccination a été donné aux médiateurs santé (environ 30 personnes) qui oeuvrent sur le quartier de Metz Borny. Elle a été dispensée par le médecin du centre d’examen de santé et par une formatrice de la Mutualité Française de Lorraine. Toutes les personnes présentes ont montré un grand intérêt sur ce sujet et de nombreuses questions ont été posées. Le propos ne s’est pas limité aux adolescents et jeunes adultes, il a été traités plus largement.

MONTPELLIER :

– Conférence grand public et conférence à visée professionnelle.

– Exposition « Planète vaccination ».

– Vérification gratuite des carnets de vaccination ainsi que séances de vaccination gratuites pour tout public.

– Grande disponibilité de l’équipe médicale.

NANCY : 

Le service communal d’hygiène et de santé a travaillé avec des internes en médecine, des étudiants infirmiers et le service de vaccination du CHU, sur une opération enquête « où en êtes-vous avec vos vaccinations » un mercredi lors de la foire internationale de Nancy. Un travail de thèse à partir des résultats de cette enquête est en cours.

NIMES : 

– En 2012, comme les années précédentes, participation à une information dans le cadre du centre de vaccination internationale et de la médecine du travail de la collectivité ainsi qu’auprès de population défavorisée des quartiers ZUS.

– Une conférence débat a été organisée pour les professionnels de santé du Conseil général, de l’Éducation Nationale et d’établissements médico sociaux.

STRASBOURG :

– Mise à disposition de documentation dans les lieux d’accueil du public (calendrier vaccinal, dépliants), quizz et vérification des carnets de vaccination.

– Conférence destinée aux professionnels de santé (au forum de la Faculté de médecine).

– Stands d’information (hall d’accueil du Nouvel Hôpital).

– 450 courriers de sensibilisation aux parents d’enfants âgés d’un an pour le ROR et aux parents de jeunes filles de 14 ans pour le Papillomavirus.

– 6 séances de vaccination gratuites tout public.

– L’exposition « Planète vaccination ».

– Une journée de sensibilisation destinée au grand public avec les partenaires au Place Kléber.

TOULOUSE :

– Une semaine « portes ouvertes » de 10h à 17h tous les jours dans les locaux pour accueillir, informer, et éventuellement vacciner gratuitement (pour les vaccinations recommandées au calendrier vaccinal) le public se présentant au centre.

– Organisation en amont d’une campagne de communication de cet événement : affiches et distribution de flyers dans les services municipaux, affiches sur les panneaux de la ville, page web sur le site de la ville et celui du CRIJ (centre régional d’information jeunesse), message audio dans les stations de métro…

Support de communication : une affiche commandée par l’ARS Midi Pyrénées qui a été modifiée pour la campagne de la ville.

VILLEURBANNE : 

– Au vu de la thématique : rencontre des professionnels qui travaillent dans les foyers de jeunes afin de les sensibiliser à la vaccination.

– Diffusion de l’information de cette semaine, avec la mise en place d’une séance de vaccinations spécifique pour les jeunes auprès de nombreuses structures qui reçoivent ce public.

– Une action d’information conduite auprès de jeunes d’un foyer.

– Une séance spéciale pour les jeunes a été mise en place au centre de vaccinations municipal en fin de journée durant la SEV.