Première expérience en France et en Méditerranée, l’action consiste à connecter les bateaux équipés aux bornes d’électricité HT (11.000 V), lors de l’accostage du navire.

Face au changement de la réglementation européenne et à la pollution aérienne via les émissions atmosphériques polluantes produites par un bateau à quai, le GPMM et la Méridionale ont opté pour le raccordement au réseau électrique sur trois postes à quai dans le secteur du môle d’Arenc, aménagés chacun avec un transformateur 2MW, de trois navires équipés assurant la liaison entre le Continent et la Corse. Outre l’aspect « pollution aérienne », ce système va diminuer les nuisances sonores à quai et améliorer les conditions de travail de par la suppression des génératrices, en fond de cale.