L’association a choisi comme point d’entrée le secourisme, thème attractif pour les Gens du voyage. Le travail de médiation effectué par une infirmière a permis de repérer des femmes issues de la communauté et qui seraient elles-mêmes susceptibles de remplir cette mission de médiation. Une formation aux premiers secours a été organisée. Cette formation, organisée dans une cité habitée majoritairement par des tsiganes, réunissait quatre femmes tsiganes et huit femmes d’origine multiculturelle. Elle s’est déroulée sur six séances dans les locaux de la Caisse d’Allocations Familiales. Les femmes ont participé financièrement à hauteur de 30% du coût de la formation. Cette formation a permis desensibiliser les femmes tsiganes aux questions de santé. L’association compte s’appuyer sur elles pour développer d’autres actions de santé au sein de la communauté.

Source : Comité de Coordination pour la Promotion et en Solidarité des communautés en difficulté (CCPS)