Dans le cadre d’un programme de démolition d’immeubles à logement social infestés de punaises de lit, le SCHS, en collaboration avec le bailleur social a effectué des traitements et des tests de présence d’insectes jusqu’à éradication totale en amont des relogements des familles afin d’éviter l’infestation des nouveaux appartements attribués.

Les relogements ont été programmés en fonction de l’absence de punaises de lit dans les appartements.

Comment les habitants ont été impliqués et quels sont les résultats (à l’heure actuelle) de leur implication

Une information a été effectuée auprès des habitants sur le mode de vie de l’insecte, les moyens de propagation et sur la nécessité d’appliquer les consignes de démontage des meubles, lavage des linges et tissus d’ameublement, jeter les matelas si besoin pour une efficacité maximum des traitements. La démarche collective a permis une implication volontaire des habitants. A ce jour, il n’y a plus de présence avérée de punaises de lit, les derniers habitants sont prêts à être relogés et les immeubles à être démoli

Les opérations de suivi et de traitements ont durées cinq mois pour 90 appartements et 325 interventions

Eléments de réussite/apprentissage utiles aux autres villes
L’information des habitants sur la problématique des punaises de lit et l’implication dans une démarche collective.