Malgré une couverture médiatique et scientifique de plus en plus fréquente, la mise à l’agenda politique municipal de la question de la santé environnementale reste un exercice complexe. Au travers deux expériences conduites sur le territoire de Villeurbanne – une étude d’impact en santé sur le quartier des Buers et une commission d’habitants sur la santé environnementale – la communication aura pour objet de mettre en évidence les leviers et les freins qui persistent pour que les préoccupations de santé environnementale dépassent les seuls experts de la santé et deviennent une priorité politique partagée.

La participation des habitants dès le début de la réflexion et leur mobilisation sur des actions concrètes où ils deviennent acteurs restent un exercice d’équilibriste où chacun doit trouver sa place et sa posture. La représentation de l’ensemble de la population, des personnes en situation de précarité ou des jeunes doit amener à requestionner nos pratiques et à mobiliser de nouveaux outils d’information, de communication et d’animation.  Toutefois les leviers existent. Il s’agit de les mobiliser pour en faire des alliés solides.

0

Cette action a été présentée à l’occasion du colloque du Réseau sur le thème Territoires et Santé : Quels enjeux