Habitat et souffrance psychique : Le Groupe régulation santé mentale (GRSM) de Villeurbanne a été créé en 2002 sur la base des difficultés croissantes pour les professionnels à gérer des situations liées à des troubles du comportement ou de la personnalité engendrant des nuisances pour le voisinage. Les solutions sont d’autant plus complexes qu’elles impliquent plusieurs partenaires. Bien qu’il ait permis la résolution de certaines situations, le GRSM est davantage placé sous l’angle de l’analyse de la pratique.

Coordination opérationnelle : un dispositif aux frontières des pratiques : Depuis 2007, la coordination opérationnelle associe des compétences pour une évaluation interdisciplinaire (psychiatrie, social, logement, sécurité) d’une situation de souffrance psychosociale impliquant une gêne du voisinage. Le GRSM est le garant de ce dispositif (animé par la Direction de la santé publique) et de l’implication des différentes institutions membres (convention depuis 2010).
Source : Ville de Villeurbanne.