Missions et statuts

Statuts et règlement intérieur de l’association

Suite à l’Assemblée Générale qui a eu lieu à Toulouse le 14 septembre 2014, le règlement intérieur du RfVS a été modifié avec l’ajout de la mention suivante : « compte-tenu de frais de déplacement plus élevés pour les membres d’Outre-mer pour assister aux temps forts en métropole, si un membre d’Outre-mer participe « physiquement » à au moins un évènement organisé par le Réseau Villes-Santé sur la métropole, ce membre est exonéré de sa cotisation l’année suivante. ».

Un objectif: Agir sur les inégalités de santé

marché pour la santéL’objectif du Réseau français des Villes-Santé de l’OMS est de susciter une prise de conscience, de stimuler le débat en s’appuyant sur des informations fiables et surtout d’inciter à agir en santé à travers toutes les politiques publiques et à tous les échelons du territoire.
Vouloir une société en bonne santé nécessite d’agir conjointement dans de multiples domaines, qu’il s’agisse des transports, de l’habitat ou de la cohésion sociale, et de construire des réponses avec les acteurs et les habitants du territoire.

Pour ses membres, le réseau relaie l’information nationale et internationale touchant à la santé publique et favorise les échanges d’expériences. Il organise régulièrement des journées de réflexion, conduit des groupes de travail dans le cadre de conventions avec la Direction Générale de la Santé, l’École des hautes études en santé publique et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé. Il publie régulièrement le résultat de ses travaux (études, guides méthodologiques, actes des colloques, etc.), voir la rubrique Publications.

Les travaux de recherche montrent que les inégalités de santé se creusent en Europe : les effets néfastes sur la santé sont d’autant plus importants qu’ils affectent des populations dont les revenus et/ou le niveau de scolarité sont bas. Il existe un gradient clair entre la position socio-économique et la santé.
En France, les cadres masculins ont une espérance de vie supérieure de 7 ans à celle des ouvriers. Face à cette injustice sociale, la communauté scientifique s’accorde pour dire que, si les systèmes de santé peuvent améliorer les diagnostics en cas de maladies graves, le contexte social et économique des pays s’avère le facteur déterminant de la santé des populations.

Le Réseau Français des Villes-Santé de l’OMS a pour objet de soutenir la coopération entre les villes ou les établissements publics de coopération intercommunale qui ont la volonté de mener des politiques favorables à la santé et à la qualité de vie urbaine,

  • en permettant une coopération entre ses villes membres, notamment:
    • des échanges d’expériences,
    • des échanges de données,
    • des rencontres,
    • des actions communes.
  • en facilitant les échanges entre les Villes-Santé  françaises et l’OMS Europe ainsi que les partenaires nationaux.