Les personnes à bas revenus sont plus exposées que les autres catégories de population aux risques liés à la santé. L’absence ou l’insuffisance de couverture santé est un facteur primordial dans le renoncement aux soins notamment pour les actes peu ou pas pris en charge par le régime de sécurité sociale de base. Depuis 2010, une action partenariale approche de manière plus globale ce sujet en travaillant sur les différents déterminants de l’accès aux droits et aux soins (information, formation des différents professionnels, dispositif facilitant l’accès à une couverture complémentaire, aide à la constitution de dossiers, ouverture de droits facilitée, offre de service aides exceptionnelles).