Cette action part du constat suivant :

– 4% de diabétiques dans la population berjallienne selon l’enquête DRASS de 2009
– 82% des patients sont pris en charge par les libéraux selon ENTRED.
– 20% de diabétiques qui déclarent renoncer à des soins pour des raisons financières

Elle vise donc à dépister et orienter vers une prise en charge adaptée, favoriser la coordination des soins et l’articulation avec les services et ressources locales et les professionnels paramédicaux, favoriser la motivation du patient diabétique, soutenir la création d’une entité berjallienne de l’association française des diabétiques du dauphiné.