Les villes d’Évry et Courcouronnes sont engagées depuis de nombreuses années dans une politique locale de santé. Un Centre Municipal de Santé (CMS) existe depuis 1981 au sein d’un quartier Politique de la Ville à Évry. Elles se sont saisies dès 1999 du dispositif d’atelier Santé Ville pour mettre en lace et renforcer la dynamique locale de santé. Faisant suite à des travaux communs, les deux Villes ont formalisé en 2015 un projet intercommunal à travers un premier contrat local de santé intercommunal. Le bilan de ce premier contrat étant très positif en matière de mobilisation des partenaires, de concertation, et d’actions mises en œuvre, les Villes ont souhaité s’engager dans un deuxième contrat (2018/2022).

Pour ce second contrat, quatre nouveaux partenaires (Éducation nationale, Conseil Départemental, Agglo Grand Paris Sud et Centre Hospitalier Sud Francilien) ont rejoint les acteurs du premier contrat (Villes, ARS, Préfecture et CPAM).

S’appuyant sur un diagnostic établi avec les données des différents partenaires, le plan d’action a été construit dans une démarche pluri-partenariale et pluri-institutionnelle en s’appuyant sur un comité technique et des groupes de travail et commissions.

Un plan d’action spécifique à l’enfance et à la petite enfance a été développé dans ce cadre, en lien avec les constats faits sur ces deux Villes : taux de prématurité et nombre de grossesses avec pathologie élevé, proportion d’enfants en surpoids ou obésité plus important que le reste du département (bilan des 3-4 ans) et forte augmentation du nombre d’enfants présentant des troubles du comportement et de l’attention identifiées par les professionnels de terrain. En parallèle, il est apparu qu’une forte part des ménages ne bénéficie pas de couverture santé complémentaire (30% contre 17% au niveau départemental et 5% au niveau national).

Dans ce contexte, les différents partenaires ont choisi de s’intéresser en particulier à l’amélioration de l’accès à la santé pour les familles les plus vulnérables. Un groupe de travail réunissant les services petite enfance, enfance, jeunesse, réussite éducative, vie locale des deux Villes en associant la PMI (Conseil Départemental) et le service de promotion de la santé des élèves (Éducation Nationale) a élaboré un plan d’action.