Qui ne sauve pas n’est pas lyonnais-e ! Les gestes qui sauvent

Du 16 au 20 mai, la Ville de Lyon organise la première édition de la semaine des gestes qui sauvent.

L’arrêt cardiaque touche chaque année 40 000 personnes en France. Que ce soit pour ce type d’accident ou pour bien d’autres, chaque témoin peut intervenir en prodiguant des gestes simples qui peuvent sauver une vie.

La Ville de Lyon, consciente des problématiques d’urgence et de santé publique, a équipé plus de 100 sites municipaux de défibrillateurs entièrement automatiques. C’est pourquoi elle se mobilise et organise la Semaine des gestes qui sauvent en partenariat avec la Fédération Française de Cardiologie, aux côtés des acteurs de la chaîne des secours.

L’enjeu : informer, sensibiliser et former le grand public pour que chacun puisse réagir devant un arrêt cardiaque, l’urgence vitale, ou tout type de blessure nécessitant les gestes de premier secours.

Cette semaine fédère les initiatives et multiplie les opportunités de se former, de tester ses connaissances et de mieux comprendre l’action de tous.

Les défibrillateurs

Un des premiers gestes est entre autres d’apprendre à utiliser les défibrillateurs. Ils sont installés dans de nombreux lieux publics à Lyon. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur les défibrillateurs  à Lyon ( carte des défibrillateurs municipaux ou non municipaux installés dans la ville, formulaire type pour déclarer un défibrillateur, etc.) à ce lien : http://www.lyon.fr/actualite/sante/defibrillateurs-sauver-une-vie-est-a-la-portee-de-tous–2.html

Pour en savoir plus sur cet évènement lyonnais, les temps forts du programme, les différents partenaires (institutionnels, média, associatifs et autres..), vous pouvez cliquer sur ce lien : http://www.lyon.fr/actualite/sante/qui-ne-sauve-pas-nest-pas-lyonnais-e-.html