La Ville de Lille est membre du Réseau français des Villes-Santé de l’OMS depuis 1997. Elle est également membre du Conseil d’Administration de l’association.

www.mairie-lille.fr

Maire
Elu chargé du suivi
Administration
Mme Martine AUBRY
Hôtel de Ville
Place Roger Salengro – BP 667
59033 LILLE cedex
M. Jérémie CREPEL
Conseiller municipal délégué à la Santé
jcrepel@mairie-lille.fr
Mme Hélène PAUCHET
Responsable du service Santé
hpauchet@mairie-lille.fr

Actions de Lille Ville-Santé

Participation des habitants 

 

La démocratie en santé par le développement d’ambassadeurs/ rices santé

Après avoir mis en réseau et coordonné les professionnel-les pour apporter une réponse adaptée aux besoins des habitant-es et de développer des projets innovants en direction des personnes les plus éloignées de la santé, la Ville de Lille a, depuis 2015, amorcé le développement de la démocratie en santé. (suite…)

 

Le projet Scol’Air

LILLE_scol_air_1Depuis 2012, la Ville de Lille met en œuvre le projet SCOL-AIR. Son objectif principal est l’amélioration de la qualité de l’air intérieur des écoles de la ville dans le but de protéger la santé des enfants. Cette idée fut propulsée par le Décret n° 2012-14 du 5 janvier 2012. Cette action est renforcée par le Plan Régional Environnement 2 qui vise à «prévenir les pollutions à l’intérieur des ERP». Depuis juin 2013, le projet SCOL-AIR est inclus dans le Contrat Local de Santé de la Ville de Lille.

 

 

Évaluation d’Impact Santé du projet de réaménagement urbain de la friche Saint-Sauveur à Lille

LILLE_photo_eisCette démarche émane du souhait de la Ville d’initier une démarche d’urbanisme favorable à la santé prenant en compte le plus en amont possible les enjeux de santé et de bien-être des futurs habitants et usagers. Cette démarche s’applique dans un premier temps à un projet d’aménagement emblématique de la Ville.

Médiateur Santé

Le médiateur santé a été, dans un premier temps, à titre expérimental, implanté dans un quartier de la Ville : Moulins (quartier en politique de la Ville) selon les éléments de contexte suivants :

Depuis la mise en œuvre du rSa en 2009, le public rSa du CCAS de Lille présente des difficultés complexes dont en priorité le logement et la santé. Ce qui nous conduit à l’accompagnement d’un public en difficultés quant à l’accès et le recours aux soins. En 2011, un projet a été initié par l’équipe de Moulins sur la thématique de la santé, nutrition et budget suite à des sessions de formation proposées aux équipes et d’un diagnostic des besoins du public. (suite…)

 

Dépistages visuels et dentaires au sein des Pôles Ressources Santé à destination des personnes les plus éloignées de la santé

Depuis 2014, un projet de dépistages visuels et dentaires est mis en œuvre en sein des Pôles Ressources Santé (PRS) en partenariat avec la Mutualité Française Nord-Pas-de-Calais. Ce projet avait d’abord été expérimenté à la Maison de Quartier de Wazemmes en 2013, avant d’être généralisé à l’ensemble des PRS. Les inégalités sociales de santé sont particulièrement marquées pour ces soins onéreux et mal remboursés par l’assurance maladie. Il s’agit de proposer aux personnes, les plus éloignées du soin et repérées par les professionnels, un premier diagnostic et d’accompagner la personne, depuis son accès aux droits vers une prise en charge médicale si nécessaire, et un éventuel appareillage. Les référents des Pôles Ressources Santé travaillent au plus près des publics, en s’assurant que leurs droits sont ouverts, en organisant les créneaux de dépistage et en accompagnant chaque personne dépistée dans sa prise de rendez-vous avec un ophtalmologue ou un dentiste et son suivi de soins.

Télécharger la fiche de l’action.

Un axe santé dans le projet éco-quartiers

Le projet éco-quartiers de Lille tente d’agir à l’échelon local sur l’environnement physique, mais aussi sur les problèmes sanitaires, autant physiques que psychologiques, liés à l’environnement urbain. Il semble possible de promouvoir un cadre de vie sain à travers des éco-quartiers. C’est la raison pour laquelle le projet de la ville de Lille porte un axe explicite sur la santé des habitants, qui est décliné sur des objectifs concrets :

  • préserver la santé de tous, en encourageant l’adoption de styles de vie plus sains et plus sûrs. La surveillance des risques pour la santé (pollution, bruit, allergènes…) est accentuée ;
  • réduire les pollutions et les nuisances à travers l’organisation des quartiers, par une amélioration de la qualité des milieux et l’utilisation de matériaux sains dans l’aménagement et la construction ;
  • concevoir des logements confortables et adaptés à tous, portant une attention spéciale aux espaces extérieurs, la ventilation des locaux, la qualité visuelle, et le confort d’usage ;
  • créer des lieux de promenade et de détente, favorisant les activités récréatives et sportives ;
  • prendre en compte les besoins actuels et futurs liés au vieillissement de la population et prévoir des logements
  • et espaces publics adaptés et adaptables à ces besoins.

Une prise en compte de l’aspect sanitaire dans les projets éco-quartiers permet de complémenter l’approche environnementale au bénéfice des habitants de la ville et des générations futures.     Source : Ville de Lille.

Agenda 21, volet santé

Dans la continuité de son Agenda 21 mis en oeuvre en 2000, la Ville de Lille a souhaité explorer des voies innovantes d’action publique liant santé et développement durable et positionner ces complémentarités au sein d’un Agenda 21 santé. Portées au plus près des préoccupations des habitants (logement, emploi, environnement, aménagement, solidarité), elles participent à la construction d’un modèle de développement attentif à l’amélioration de la qualité de vie et à la promotion du bien-être des habitants et initient une nouvelle conception de la ville et du vivre ensemble. La santé et le développement durable sont des leviers de développement social particulièrement complémentaires et s’imposent ainsi, au sein de nos sociétés complexes , comme des repères collectifs susceptibles d’orienter et d’améliorer l’ensemble des politiques de développement urbain.      Fiche de l’action

Mise en place des pôles ressources santé

La Ville de Lille se compose de 10 quartiers dont 6 en CUCS. Dans le cadre de son programme municipal, la délégation Santé a souhaité créer, au sein des 6 quartiers de la Ville inscrits dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, des pôles ressources santé afin de travailler dans une dynamique de réseau (médicaux, médico-sociaux, associations…) des thématiques de santé prioritaires, notamment la question de l’accès et du recours aux soins des populations en situation de précarité. Le dispositif « Pôles Ressources Santé » est un projet qui se veut pragmatique et coopératif.

maj 24/06/16