La Ville de Nancy est membre du Réseau français des Villes-Santé de l’OMS depuis 1990.

www.mairie-nancy.fr

Maire
Elu chargé du suivi
Administration
M. Laurent HENART
Hôtel de Ville – Place Stanislas
Case Officielle n° 1
54035 NANCY cedex
Mme Valérie JURIN
Adjointe au Maire
valerie.levy-jurin@mairie-nancy.fr
M. François SEYBERLICH
Directeur du Service Hygiène et Santé Publique
francois.seyberlich@mairie-nancy.fr

Actions de Nancy Ville-Santé

ACTIVITE PHYSIQUE ET MOBILITÉS ACTIVES

Activité physique et santé au travail – Des collectivités engagées et responsables : les jeudis de la Pép de Nancy

NANCY_jeudi_pep

Les services de l’État, la Ville de Nancy et le Grand Nancy œuvrent conjointement à la promotion de l’activité physique comme facteur d’épanouissement et de cohésion sociale. C’est une des quatre priorités du Contrat Local de Santé.L’axe santé au travail est un des axes opérationnels en direction des publics sédentaires.

Signataires d’une charte d’engagement « Sentez-vous bien, santé vous sport », les administrations volontaires ont souhaité, en partenariat avec leurs Amicales et associations de personnels, promouvoir une offre d’activité physique adaptée et de proximité pendant le temps de pause méridienne, accessible aux agents éloignés d’une pratique sportive.

CULTURE

Visite de l’Exposition « l’Automne de la Renaissance »  Musée des Beaux Arts de Nancy, le 15 juillet 2013

Pour  le public des structures membres du  « Réseau Santé Précarité »  par la Mission « Musées pour Tous » de la ville de Nancy

NANCY_exposition_cultureLa mission « Musées pour Tous » facilite l’accès aux musées à des personnes en difficultés (publics vulnérables, en précarité) par ailleurs  insuffisamment concernées et impactées par les actions de  promotion de la santé.Un cycle de 3 visites au Musée des Beaux Arts de Nancy a été proposé, de décembre à janvier 2013, à un groupe de  femmes du Centre d’Hébergement Camille Mathis Association Accueil Réinsertion Sociale ayant participé à la Marche-course d’Octobre Rose 2012  pour le dépistage du cancer du sein. Une évaluation de cette action a permis de confirmer  l’impact positif des visites sur le bien-être des personnes.Le Réseau Santé Précarité rassemble les acteurs du secteur social et médico social du Grand Nancy. Sur la base de l’évaluation, certaines structures partenaires ont manifesté leur intérêt à proposer une visite du MBA aux publics qu’elles accompagnent.Guidés par des médiateurs qualifiés, les publics « empêchés » deviennent des visiteurs s’appropriant les codes : comportement social adéquat, système déambulatoire particulier…car il ne s’agit pas seulement d’avoir un accès physique facilité mais surtout de s’y sentir bien, de s’y sentir accueilli, s’y sentir à sa place et d’acquérir de nouvelles aptitudes individuelles.Le caractère exceptionnel de l’exposition confère une importance particulière à cette visite qui est venue en introduction du Réseau Santé Précarité  en décembre : « la Culture : déterminant de Santé ». Une visite d’une heure a été organisée pour 2 groupes constitués d’une quinzaine de personnes. Le thème de la « Renaissance »,  a été abordé à travers la découverte d’œuvres diverses sélectionnées par le Service des publics du Musée des Beaux Arts.

CRECHES ET HALTE-GARDERIES

Tout petits en mode actif

NANCY_tout_petits_mode_actif

Ce programme s’inscrit dans la continuité des actions « Papa, maman bougeons ensemble » et « Tous en mode actif ». Les objectifs de ce projet de santé, pour Nancy et son agglomération, sont de soutenir la parentalité et la grand-parentalité et de contribuer à l’inscription du plus grand nombre d’enfants âgés de moins de 6 ans et de leurs parents à une activité physique recommandée pour leur âge.Le service petite enfance du CCAS de la Ville de Nancy organise en partenariat avec le service municipal de la jeunesse et des sports et Nancy Ville santé, une semaine d’ateliers dédiés aux enfants des crèches et des haltes-garderies, de leurs parents et de leurs grands-parents.Pour plus d’informations : http://reseauvillesactivespnns.fr/territoires/nancy/tout-petits-en-mode-actif

DÉMARCHE PARTICIPATIVE

« Passez à la Santé ! » Les pratiques de santé durable : Les cafés santé du Passage bleu

En partenariat avec les associations de santé de Nancy, la faculté du sport de Nancy et  Laboratoire de Psychologie de la santé  de l’Université de Lorraine et l’association des commerçants du Passage Bleu.

Les évènements culturels Moments d’Invention – Renaissance ont été ont 2013 à Nancy, l’opportunité de réunir les associations de santé de la Ville de Nancy. Elles ont animé les 6 et 7 juin 2013, un bureau et un arbre à vœux place Charles III.NANCY_faites_votre_voeuLes participants (une dizaine d’associations au total) se sont accordés à souhaiter que 2050 permette plus de générosité, plus de partage et d’humanité :

  • reconnaissance de la place des usagers en santé
  • prise en compte des prises en charge de bien-être et pas uniquement curatives
  • meilleurs conditions de vie jusqu’aux derniers instants de la vie
  • assurance d’une plus grande capacité à être acteur de sa vie
  • changement des regards sur les personnes atteintes par une maladie, un handicap.

NANCY.cafes_santeElles ont souhaité que l’espace de parole crée le 6 juin 2013 soit poursuivi et animé chaque mois sous la forme des Cafés santé du Passage Bleu. Gratuit et ouvert à tous, ce rendez-vous organisé autour des témoignages d’usagers et des échanges avec des professionnels locaux est un moment convivial qui réunit chaque mois plus d’une cinquantaine de fidèles.

o

HABITAT

« Savoir habiter, c’est bon pour la santé »

NANCY_habitat_sante_visuel

Carrefour Santé, association Loi 1901 entre la Ville de Nancy et la CPAM de Meurthe-et-Moselle, organise du 1er octobre au 30 novembre 2013, une campagne de sensibilisation et d’information sur la santé en relation avec notre habitat.
L’objectif essentiel de Carrefour Santé est de favoriser une meilleure qualité de vie pour tous : informer, écouter et renforcer l’accès de chacun à la prévention et aux soins.

Défi-Énergie

L’environnement est l’affaire de tous. C’est pourquoi, à l’initiative de la ville de Nancy, qui inscrit son action depuis plusieurs années dans le développement durable, la communauté urbaine de Nancy, l’Office public de l’habitat (OPH) et d’autres partenaires ont développé le Défi-Énergie sur un quartier de Nancy : Haussonville. Cette action est réalisée sur le terrain par l’association de réinsertion « Réciprocité ». Cette opération de proximité, menée de décembre 2010 à juin 2011, vise à accompagner dans le temps 100 familles volontaires, pour qu’elles adoptent durablement des habitudes et des gestes simples leur permettant de réduire leur consommation d’énergie (gaz, électricité) et d’eau. (suite…)

Sensibilisation et formation de professionnels et bénévoles intervenant au domicile de particuliers

NUTRITION

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires des écoles primaires

NANCY_anti_gaspiLa Ville de Nancy s’est fixée comme objectifs, en matière de développement durable, de répondre au nouveau cadre réglementaire issu du Grenelle II, mais aussi de renforcer son action en matière d’animations, formations et sensibilisation.La réduction des déchets fait partie de ces objectifs et représente un véritable enjeu de société ; les réduire tient de la responsabilité de chacun et nécessite l’adhésion et la mobilisation de tous.La Ville de Nancy en a pris conscience il y a de nombreuses années et a engagé des actions pour lutter contre ce gaspillage de nourriture, en particulier dans les 37 restaurants scolaires de ses écoles primaires. Elle intervient sur les 2 sources principales de déchets issus de la restauration scolaire sur lesquels elle peut agir directement :

  • les déchets des retours-plateaux ;
  • les déchets de surplus.

Quant aux déchets de préparation, qui sont produits au niveau de la cuisine centrale, elle y a sensibilisé son prestataire, la société Sodexo. Pour limiter ces déchets, celle-ci confectionne le nombre de repas exactement commandés et les repas destinés au réajustement sont préparés le jour même.

Les actions engagées jusque-là ont essentiellement consisté à améliorer la qualité gustative des plats servis, leur présentation, adapter les quantités servies aux besoins des enfants, mieux gérer les effectifs, travailler sur le temps des repas et sensibiliser le personnel de restauration sur la façon d’inciter les enfants à manger sans les forcer.

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2012, la Ville de Nancy a mis en place une action de sensibilisation des enfants qui déjeunent dans les restaurants scolaires. Cette action a d’abord été menée dans 6 écoles, avant d’être élargie. Le personnel de service et d’encadrement de la restauration scolaire a été informé et sensibilisé au problème du gaspillage alimentaire. Puis, dans chaque école concernée, un groupe d’enfants volontaires, acteurs principaux de cette action et médiateurs auprès de leurs camarades, a été constitué.

Ces groupes ont réalisé, en janvier 2013, une pesée des déchets sur une semaine, consigné les résultats, puis, à l’aide d’un questionnaire, ont demandé à leurs camarades pourquoi ils n’avaient pas mangé tel ou tel plat. Chaque groupe a ensuite réalisé une affiche avec les résultats de la pesée de leur école, ainsi que ceux des autres écoles. Celle-ci a été affichée dans le restaurant scolaire pour que tous puissent en prendre connaissance.

A partir des réponses au questionnaire, les groupes de travail ont proposé des actions à mettre en place. Pour certains, il s’est agi de la rédaction d’une charte, pour d’autres de la réalisation d’affiches, de slogans, de contacts avec les responsables de la cuisine centrale pour modifier les recettes ou de toute autre action destinée à remédier au gaspillage et à sensibiliser l’ensemble de leurs camarades. Une seconde pesée, effectuée en juin 2013, a permis de constater une diminution de 18 % du poids des aliments jetés. Cette action a redémarré à la rentrée de septembre 2013 et est étendue progressivement aux 37 restaurants scolaires de la ville.

Formation globale des agents territoriaux en contact avec le public

 Les villes, par certains de leurs services, sont en contact direct avec les habitants pour lesquels les questions nutritionnelles sont majeures et déterminantes :  (suite…)

SENIORS

MédiActeur : Dépannages à domicile. CCAS de Nancy

NANCY_CCAS_mediacteurPassé un certain âge, changer une ampoule ou monter sur un escabeau pour ôter des rideaux avant de les passer à la machine constituent des gestes périlleux qui nécessitent l’aide d’une tierce personne. Mais que faire quand on est seul et que sa famille vit loin ou, tout simplement, n’a pas le temps de se déplacer rapidement pour réaliser ces menus travaux ? C’est pour répondre à ce type de besoins que le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville de Nancy expérimente un nouveau service à destination des Nancéiens âgés de 70 ans et plus.Le but du MédiActeur n’est surtout pas d’entrer en concurrence avec les services d’aides ménagères ou avec les artisans. Il s’agit d’intervenir pour des petits bricolages courants, ceux du “bon père de famille”. C’est aussi une action qui vise à permettre aux personnes âgées de continuer à vivre chez elles dans les meilleures conditions possibles.C’est un agent employé par le Centre communal d’action sociale de la Ville qui se déplacera chez les bénéficiaires pour des interventions qui n’excèdent pas deux heures et seront facturées entre 1,30 et 16 euros la demi-heure (tarif variable en fonction des revenus).Après un an de test auprès des 300 habitants des foyers-résidences de Nancy. S’il s’avère concluant, il sera généralisé dans toute la ville dès octobre.

PARENTALITÉ

Dispositif Arc-en-ciel

accueil-arc-en-ciel NancyDescriptif : Ce service propose à des personnes travaillant en horaires décalés un système de garde d’enfant(s) à leur domicile. Des étudiants en filière sanitaire et sociale, employés par le CCAS, se rendent au domicile des familles afin d’assurer le relais avant l’ouverture ou après la fermeture des structures d’accueil traditionnelles (crèches, écoles, garderies, etc.). L’accueil des enfants, âgés de trois mois à dix ans, a lieu de 5 heures à 8h30 le matin et de 18 h 30 à minuit le soir. (suite…)

PRÉVENTION DES MALADIES, VACCINATION

Actions pour la semaine de vaccination 2012

Le service communal d’hygiène et de santé a travaillé avec des internes en médecine, des étudiants infirmiers et le service de vaccination du CHU, sur une opération enquête « où en êtes-vous avec vos vaccinations » un mercredi lors de la foire internationale de Nancy. Un travail de thèse à partir des résultats de cette enquête est en cours.