La Ville de Salon de Provence est membre du Réseau français des Villes-Santé de l’OMS depuis 2008.

www.salon-de-provence.org

Maire
Elu chargé du suivi
Administration
M. Nicolas ISNARD
Place de l’hôtel de Ville, BP 120
13657 SALON DE PROVENCE Cedex
M. Dominique LABARRE
Conseiller Municipal délégué à l’Hygiène et Santé publique
d.labarre@salon-de-provence.org
M. Lionel MOYNET
Directeur de la Santé, de l’Environnement et de la Citoyenneté
l.moynet@salon-de-provence.org

0

Actions de Salon de Provence Ville-Santé

Accès aux soins

Maison de santé pluridisciplinaire

Le quartier de Bel Air s’est profondément transformé et a vu sa population croitre en moins de 5 ans de plus de 42%. Il devrait atteindre dans les 5 ans à venir, plus de 7085 habitants. Il concentre également des indicateurs qui nous ont incités à positionner sur ce territoire, un équipement offrant une offre de soins de premier recours. Ce quartier était par ailleurs dépourvu de professionnels et d’équipements de santé, hormis quelques infirmiers libéraux. Les distances qui séparent les habitants du quartier de l’offre de soins la plus proche : médecin généraliste (3,5 Km), pharmacie (2,9 km), centre hospitalier (4,6 km). L’offre de déplacement en transport en commun repose sur l’existence d’une seule ligne de bus desservant ce quartier toutes les 30 minutes en début et fin de journée. (suite…)

Activité physique

Activités physiques et sportives sur ordonnance

Salon-de-Provence_photo_apsL’action APS sur ordonnance de la ville de Salon de Provence s’inscrit dans le Plan Régional Sport Santé Bien-être PACA 2013-2016 et dans le Plan Local de Santé Publique de la ville. Elle vise à lutter contre l’isolement et la sédentarité des personnes souffrant de maladies chroniques ou inflammatoires tout en favorisant l’activité physique.

Cliquez-ici pour consulter la fiche de l’action.

Voir le diaporama présenté à l’occasion des Rencontres territoriales du Cnfpt (sept 2016)

Santé environnementale

Sensibilisation grand public sur les risques environnementaux

La problématique large d’accès à la connaissance englobe tous les moyens permettant à tous publics d’accéder à la formation, l’information, la sensibilisation et à la participation. C’est pourquoi, nous avons choisi de déployer une large campagne d’information sur les risques sanitaires liés à l’environnement en s’appuyant sur plusieurs  outils de communication afin de permettre une meilleure appropriation de ces questions. L’objectif global est de favoriser l’accès à l’information santé/environnement et le débat public, notamment autour de 5 thèmes : eau, air, bruit, nouvelles technologies et habitat, pour :

  • sensibiliser la population sur les questions d’environnement ;
  • informer les habitants sur les risques sanitaires liés à l’environnement et les bons gestes à adopter ;
  • proposer des espaces de communication et de concertation entre habitants et professionnels.

Notre action se décline en trois phases :
Phase 1 : Mobilisation : Enquête santé-environnement par questionnaire auprès des habitants et réalisation de micro-trottoirs pendant la semaine du développement durable.
Phase 2 : Information : Campagnes d’affichages dans les structures de proximité (exposition thématique et séances d’information).
Phase 3 : Participation : Réalisation de 5 plateaux télévisuels diffusés en direct dans les structures partenaires ainsi que production d’un guide des éco-gestes.
Source : Ville de Salon-de-Provence.

Nutrition

Restauration collective

Le premier élément marquant de la politique nutritionnelle menée par la ville de Salon-de-Provence est le développement du secteur de la restauration collective. Elle dépasse largement le cadre classique de la restauration au niveau des crèches, écoles maternelle et primaires, prenant en charge aussi les personnes âgées, les personnes précaires et mêmes les étudiants. La cuisine centrale a un volume de production d’approximativement 3200 repas par jour (soit 1 habitant sur 12). (suite…)

Parentalité

Parents d’Ados : Temps d’échanges entre professionnels de la Maison des Adolescents 13 Nord et parents, au sein d’une structure de proximité.

parentalité et santé

Présentation réalisée par Michèle Blanc-Pardigon, Elue déléguée hygiène et santé publique, et Carmelo Franchina, Directeur de la maison des adolescents, au cours du Colloque « Villes, Parentalité et Santé »    Voir la présentation

 

 

La cabane à jouer

la cabane à jouer Salon de ProvencePour tous les enfants de 0 à 6 ans accompagnés de leurs parents ou proches, la cabane à jouer est un lieu d’accueil libre, gratuit et anonyme, qui propose des activités autour du jeu et des apprentissages. C’est l’association Salon action santé qui est le porteur de ce projet dont les objectifs sont de valoriser les compétences parentales et accompagner la relation parent-enfant, rompre l’isolement des familles, orienter les parents et leurs enfants vers des structures répondant à leurs besoins. > Lire l’article

o

o

Solidarité

Faciliter l’accès à l’information et au soutien

Afin d’agir contre l’isolement social et le repli sur soi, la Ville de Salon-de-Provence soutient l’action « la palette du partage », mise en place par un Centre Social. Cette action, qui fait partie intégrante du Plan Local de Santé Publique, concourt à la rupture de l’isolement social auprès de personnes en souffrance psychique et/ou physique, en leur permettant de renouer avec la société par des activités culturelles et des projets collectifs. De plus, elle permet d’accompagner des personnes en situation d’addiction et/ou en rupture sociale vers des professionnels ou associations adaptés, et d’immerger des personnes bénéficiaires du RSA dans un groupe mixé socialement.

Urbanisme, cadre de vie

Lutte Anti-Vectorielle : sa traduction dans le cadre d’une révision du Plan Local d’Urbanisme

Salon de Provence n’est pas épargné par la prolifération des moustiques, ses conséquences et les risques qu’elle entraine. Un insecte « plastique », l’artificialisation des sols, la construction d’habitats collectifs végétalisés, les pratiques jardinières, const
ituent un ensemble favorable à la production de gîte et à une explosion épidémique potentielle.
Comme toute politique publique ou projet d’aménagement, il est nécessaire d’accompagner la mutation du secteur de la construction et de l’aménagement, de sensibiliser et de former tant les maîtres d’ouvrages que les maîtres d’œuvres à ces problématiques et aux alternatives techniques existantes. > Lire l’article
0
 maj 29/06/16